· 

Acheter sans avoir vendu grâce au prêt relais

Sommaire

Vous désirez acheter un bien immobilier, mais vous n’avez pas encore vendu votre premier logement. Est-ce un problème ? Non, le prêt relais sur court terme a été mis en place pour vous permettre de réaliser cette transition sans subir de décalage de trésorerie.

Néanmoins, le prêt relais reste complexe. Aussi, veillez à bien prévoir vos transactions pour ne pas vous retrouver accablé d'un prêt et d'un logement invendu...

1.Bénéficier du montant de votre bien à vendre... avant la vente !

Vendre un premier logement avant d’en acheter un deuxième est une opération complexe. Il faut être sûr :

  • d’emménager avant de vendre
  • d’avoir vendu avant d’acheter.

Autrement dit, c’est un vrai casse-tête.

Pour faciliter cette transaction, les organismes de prêt ont mis en place le prêt relais. En effet, l’opération comporte peu de risques pour ces établissements puisqu’ils peuvent se garantir sur le logement à vendre.

2.Comment fonctionne le prêt relais ?

La formule du prêt relais, comme tous les crédits, varie selon l’établissement où vous en faites la demande.

D’une façon générale, le prêteur vous avance un montant égal à une partie du bien immobilier en vente sous forme de prêt relais. Selon les organismes, le pourcentage du montant de votre habitation avancé varie entre 50 et 70 %.

Pour évaluer la valeur de la vente réalisable, le créancier peut établir une expertise du bien à ses frais.

3.Comment rembourse-t-on le prêt relais ?

Le prêt relais est un crédit sur court terme. Il est généralement consenti pour un an, mais peut aller jusqu’à deux.

La particularité de ce crédit est que vous n’amortissez pas le capital, mais vous en payez mensuellement les intérêts. En effet, le capital du prêt sera remboursé à la vente de votre bien. Toutefois, l’organisme de crédit vous proposera aussi de rembourser d’un coup les sommes d’intérêt dues et le capital après la vente de votre premier logement.

Notez que plus la durée du prêt est courte, plus celui-ci est avantageux, surtout si vous avez choisi de tout rembourser à l’échéance.

4.Et si le bien n’est pas vendu à l’échéance du prêt ?

Arrivé au terme de votre prêt relais, votre bien immobilier n’est toujours pas vendu. Vous pouvez alors prolonger ce prêt. Les intérêts à payer augmenteront, mais vous n’aurez aucune pénalité à payer.

En cas de désaccord avec l’organisme qui vous a accordé le prêt, vous pouvez encore le racheter avec une autre banque.

Notez que certains établissements proposent un crédit relais adossé, dont le but est de financer la différence de montant entre le prix de la vente et celui de l’achat. L’avantage de cette option est que vous n’êtes pas soumis à échéance pour la vente du premier logement. Le taux d’intérêt est similaire à celui d’un crédit immobilier. Vous pouvez aussi transformer votre prêt relais en crédit renouvelable, risqué, mais encadré, et louer votre logement plutôt que de le vendre.

Écrire commentaire

Commentaires: 0